if(typeof window !== 'undefined' && window.location.hostname === "fr.sailgp.com") { }

Les Français dans le tiercé de tête

La première journée du Great Britain Sail Grand Prix a été le théâtre de trois belles régates très disputées entre les 9 protagonistes de SailGP.

A côté des Néo-Zélandais qui ont dominé leur monde et épaté le public anglais massé sur les digues de Plymouth, les Français ont fait voler haut les couleurs de leur F50. Quentin Delapierre et son équipage quittent le plan d’eau satisfaits de leur prestation. Ils aborderont les derniers assauts, demain dimanche, en 3e position. Rester dans ce tiercé leur permettrait tout simplement de se qualifier en finale…

Season 3 // Great Britain Sail Grand Prix // France crew close up

« C’est une journée pleine et remplie. On a atteint l’objectif qui est de rentrer des manches dans les 3 / 4 pour espérer atteindre la finale. Les gars ont été solides. Ils ont joué devant. Même sur la dernière manche, avec deux pénalités, on a limité la casse en restant avec la meute », analyse le coach français Thierry Douillard.

Consistency, c’est le terme employé par les anglo-saxons pour parler de régularité, de cohérence. C’est une qualité que Quentin Delapierre et son team ont réussi à incarner aujourd’hui. En terminant deux fois 3e et une fois 5e, les tricolores se placent en 3e position, ex-æquo en points avec les Australiens seconds du classement. De quoi aborder la dernière journée de compétition en confiance.

Season 3// Great Britain Sail Grand Prix // France SailGP Team underway race day one

LE RÉSUMÉ DE LA JOURNÉE :

Manche 1 : Le Canada ouvre le bal
Dès la première course, disputée dans une douzaine de nœuds de vent d’ouest, les Français sont dans le bon tempo. Au départ, ils se faufilent dans un trou en milieu de ligne, et trouvent tout de suite la vitesse au reaching pour passer la première marque en 3e position. Ils vont rester aux avant-postes pendant toute cette manche, en compagnie des Canadiens de Phil Robertson, en tête de bout en bout, et des Néo-Zélandais de Peter Burling, épaulés pour ce Grand Prix par la championne olympique de 470 Jo Aleh.

Season 3 // Great Britain Sail Grand Prix // New Zealand and France Race Day One

Jo est-elle l’atout gagnant du team kiwi ? Toujours est-il que ces derniers ont survolé la journée. À la veille du dénouement, les voici confortablement installés en pole position.

Manche 2 : Les Australiens à la relance
On prend (presque) les mêmes protagonistes et on recommence le ménage à trois, avec cette fois les Australiens en leaders, face aux Kiwis et aux Frenchies. Bien partis eux aussi, les Canadiens vont planter l’étrave de leur bateau au portant. Carénages avant arrachés, ils termineront derniers.

Manche 3 : Victoire néo-zélandaise
Dans un vent plus mou et plus irrégulier, la dernière régate sera beaucoup plus aléatoire et beaucoup plus disputée, au sein d’une flotte compacte qui ne cessera de s’échanger les places. Seuls les Néo-Zélandais réalisent un cavalier seul en tête. Ils terminent avec un record de 28 points sur 30, leaders à l’issue de cette première journée.

Les Anglais en embuscade
SailGP a prouvé qu’il n’était jamais facile de jouer à domicile. Dans leur jardin, face à leur public, Ben Ainslie et son groupe n’ont pas été fulgurants. Mais avec 19 points (à 3 points du podium provisoire), ils sont loin d’être éliminés de la course à la finale. La visite que doit leur rendre demain Kate Middleton, la duchesse de Cambridge, saura peut-être les sublimer !

Ils ont dit :

Quentin Delapierre, à l’issue des régates du jour : « C’est une bonne journée ! Je suis content parce qu’on a respecté le plan qu’on avait défini et ça fonctionne ! C’est cool. On est en train de prendre peu à peu confiance en nous. Demain, il ne faudra pas changer grand-chose dans notre façon de naviguer. Juste quelques détails à ajuster, mais ce qui est important et ce que je regarde en priorité, c’est notre courbe de progression. Et aujourd’hui, elle me plaît bien cette courbe ! »

CLASSEMENT GÉNÉRAL APRÈS 3 MANCHES
1- NOUVELLE - ZÉLANDE / Peter Burling 28 pts
2- AUSTRALIE/ Tom Slingsby Ainslie 22 pts
3- FRANCE / Quentin Delapierre 22 pts
4- CANADA / Phil Robertson 20 pts
5- GRANDE-BRETAGNE / Ben Ainslie 19 pts
6- DANEMARK / Nicolai Sehested 18 pts
7- SUISSE / Sébastien Schneiter 13 pts
8- ÉTATS-UNIS / Jimmy Spithill 11 pts
9- ESPAGNE / Jordi Xammar 5 pts


More from SailGP

Rolex Logo White (Presenting Partner)

NEAR Logo White - Global PartnerOracle Logo White (Global Partner)Cognizant Logo White (Official Partner)Kuehne+Nagel Logo White (Official Partner)